L’agriculture biologique de la vigne explose en France depuis 2016, particulièrement en Provence, en Corse et dans le Jura. On compte de plus en plus de vins bio parmi les meilleurs domaines viticoles du monde.

Le travail de nos vignes

Les périodes importantes de la vie des vignes sont la viticulture (travaux de la vigne) et la vinification (transformation du raisin en vin) dans le chai.
En Hiver, lorsque la vigne dort, c’est le temps de la taille et du travail du sol. Au printemps, vient le moment du palissage, de l’entretien des rameaux et des feuilles pour que la vigne puisse se concentrer sur les raisins tout l’été.
Après cette phase de croissance et de maturation, arrive enfin l’heure des vendanges, juste avant le début de l’Automne.

Nos vins sont principalement vendangés à la main pour être ensuite élevés en cuve après pressage dans nos pressoirs traditionnels.
Les vendanges à la main permettent un travail plus méticuleux et respectueux de la vigne. Il est privilégié pour les vins de haute qualité.
L’élevage en cuve permet à notre vin de ne recevoir aucun élément aromatique de la part de son contenant. Seul le raisin s’exprime aidé par le savoir-faire de Nadège Allouch, notre vigneronne.

Le bio : étape indispensable à la biodynamie

Le vin bio est issu de l’agriculture biologique ; il existe officiellement depuis 2012 suite au règlement Européen qui fixe des normes plus strictes aux viticulteurs.
Tout se passe au niveau des vignes : la qualité d’un vin découle des minéraux et des organismes vivants présents dans la terre.
En terme de méthode, les deux principales différences portent sur le traitement des vignes et le désherbage pour lesquels herbicides et pesticides sont interdits.
L’agriculture intensive ajoute jusqu’à quarante produits chimiques influençant le goût du vin ; elle traite de manière systématique la vigne avec engrais et produits phytosanitaires de synthèse.

La biodynamie

Initié par Rudolph Steiner au début du XX siècle, ce « mouvement » s’appuie sur la philosophie centrale de compréhension et de respect du vivant et des équilibres naturels.
Reprenant les bases de l’agriculture biologique, cette méthode y ajoute des principes prenant en compte les rythmes planétaires, notamment l’influence de la lune et du soleil.

Le label Déméter est le label international de l’agriculture biodynamique.

Certes, la biodynamie demande plus de travail et d’investissement mais elle assure une pérennité de la culture et un meilleur sol pour le bien de tous.